No 3

Dénéréaz, Eugène

naissance 27.5.1910 à Chexbres, décès 3.3.2002 à Lausanne, prot., de Chexbres et Chardonne. Fils d'Eugène, négociant, et d'Hélène Pilet. ∞ Mariette Schoepf, fille d'Otto, horloger. Ecole primaire supérieure à Chexbres, gymnase à Schiers. D. reprit le commerce familial tout en étudiant à la faculté de droit de Fribourg (1933-1940); licence ès sciences commerciales. Officier instructeur des troupes légères (1942-1961). Il collabora à l'organisation des troupes 1961 comme chef de section à l'état-major général. Commandant de la division mécanisée 1 (1962-1971). Pensionné, D. fut délégué à la Conférence diplomatique sur le droit humanitaire à Genève (1974-1977), membre de l'Institut international de droit humanitaire de San Remo, membre d'honneur de la Société internationale de droit militaire et de droit de la guerre de Bruxelles. Lauréat du prix Jean Thorens d'histoire en 1985.


Bibliographie
– J.-P. Chuard, «Le Prix Thorens 1985», in RHV, 1985, 162-164
– E. Wetter, E. von Orelli, Wer ist wer im Militär?, 1986, 41
Plans-fixes, [vidéo], 1990

Auteur(e): Lucienne Hubler