Noflen

Comm. BE, distr. de Seftigen. Habitat dispersé avec les villages d'Unterdorf et d'Oberdorf sur une terrasse dominant la rive droite de la Gürbe, avec quelques terrains dans la plaine. Le hameau de Stoffelsrüti (41 hab. en 1941), autrefois enclave de Jaberg, a été rattaché à la commune de N. en 1948. 1250 Novelon. 155 hab. en 1764, 241 en 1850, 207 en 1900, 246 en 1950, 248 en 2000. Aux XIIIe et XIVe s., des seigneurs laïques et ecclésiastiques possédèrent des biens et des droits à N., notamment les Burgistein en 1260, le couvent alsacien de Seltz en 1276 ou la famille Münzer, bourgeoise de Berne, en 1312. Il semble que les droits de justice passèrent à des institutions ecclésiastiques aux XIVe et XVe s., puis, lors de la Réforme de 1528, au tribunal de la ville de Berne, qui attribua avant 1533 Hub et N. à la juridiction de Gelterfingen, appelée juridiction de Mühledorf au XVIIIe s. N. releva toujours de la paroisse de Kirchdorf. Le village se consacre surtout à l'agriculture et à l'industrie laitière et compte quelques entreprises artisanales.


Bibliographie
– H. Egger, Die Gürbe und ihr Tal, 1958
– B. Frutiger, Bauinventar der Gemeinde Noflen, 2007

Auteur(e): Anne-Marie Dubler / WW