No 1

Stuppa, Jean-Baptiste [Giambattista Stoppa]

naissance 1624 à Chiavenna, décès 1692 à Steenkerken (Flandres), prot., de Chiavenna. Fils de Nicolaus, médecin. Frère de Jean-Pierre ( -> 2). Etudes de théologie à Leyde. Pasteur à Londres. Grâce à son amitié avec John Thurloe, secrétaire d'Oliver Cromwell, S. fut chargé de missions secrètes, principalement en France (1654-1657). Après un séjour en Hollande, il leva une compagnie pour le roi de France Louis XIV. Lieutenant-colonel dans le régiment de son frère dans les campagnes contre les Provinces-Unies (1672-1673). Sans l'autorisation des cantons, il recruta en 1677 un régiment appelé Stuppa-Jeune, formé de compagnies franches (1600 hommes). Avec celui-ci, il combattit en Sicile et à la frontière du sud de la France contre l'Espagne dans les années 1680 et, comme brigadier (1689), contre les Provinces-Unies. S. écrivit Justifications des Colonels du Pays des Grisons qui servent en France, adressées aux Trois Ligues anno 1690 pour répondre aux critiques venant des Grisons contre son régiment.


Oeuvres
La religion des Hollandais, 1673
Bibliographie
– H. Caviezel, «Brigadier Johann Baptist Stoppa», in JHGG, 1892, 59-60
– P. Buzzetti, Giambattista Stoppa di Chiavenna, 1624-1692, 1915

Auteur(e): Adolf Collenberg / VL