26/03/2009 | communication | PDF | imprimer

Lohnstorf

Comm. BE, distr. de Seftigen, située dans la vallée de la Gürbe, sur le Längenberg. 1148 Lonestrof, 1279 Lonstorf. 73 hab. en 1764, 170 en 1850, 189 en 1900, 166 en 1950, 199 en 2000. Le territoire de la commune a livré des vestiges gallo-romains (habitat au Brühl, dépôt monétaire dans le village de L.). Des familles bourgeoises de Berne (Münzer, Bubenberg notamment), qui y étaient possessionnées aux XIIIe-XIVe s., laissèrent plusieurs fondations (par exemple Anna Seiler en 1354). L. fit probablement partie en 1343 de la donation de Kirchenthurnen au couvent d'Interlaken, parce que les droits de justice de L. échurent à la Réforme à Berne qui, en 1528 encore, les fit administrer par le tribunal de Thurnen (au XVIIIe s. tribunal du banneret de Mühlethurnen) au sein de la juridiction de Seftigen. L. fait partie de la paroisse de Thurnen. La correction du cours de la Gürbe (1855-1911), puis des améliorations foncières (1942-1951) ont permis de gagner des terres cultivables dans le fond de la vallée, couvert jusqu'alors de terres marécageuses pâturées. La commune a un caractère essentiellement agricole (économie laitière, cultures maraîchères, production de fromage). Près de deux tiers des personnes actives travaillent à l'extérieur, à Berne surtout. L. forme un groupement scolaire avec Mühlethurnen, où se trouve l'école.


Bibliographie
– H. Egger, Die Gürbe und ihr Tal, 1958
– E. Schneeberger, Bauinventar der Gemeinde Lohnstorf, 2001

Auteur(e): Anne-Marie Dubler / LA