No 1

Streit, Erika

Consultez cet article sur le nouveau site web du DHS (version bȇta)

naissance 1.3.1910 à Kutterschitz (Bohême, auj. Bílina, République tchèque), décès 2.6.2011 à Kilchberg (ZH), prot., de Zimmerwald (auj. comm. Wald BE) et Kilchberg. Fille de Herrmann, ingénieur, et d'Elisabeth Spörri. Célibataire. Enfance à Schwaz (Bohême). Ecole des arts appliqués (1927-1929), puis académie des beaux-arts de Dresde (1930-1933, élève d'Otto Dix), plusieurs séjours d'études et fréquentation de diverses académies à Paris (notamment chez Othon Friesz). S. acheva ses études de peinture en 1941, puis suivit les cours de l'école publique de céramique à Teplitz-Schönau (Bohême) en 1942-1943. Elle s'établit à Kilchberg en 1943 et, à partir de 1944, exposa en Suisse et à l'étranger. S., qui peignait à l'huile, recourut de plus en plus, dès le milieu des années 1960, à la craie grasse. Son thème de prédilection était l'être humain. Certains motifs récurrents sont inspirés de la mythologie, de la musique et de la littérature. La Fondation Erika Streit fut créée à Zurich en 2001.


Bibliographie
Erika Streit, cat. expo. Hemmenhofen, Constance, Gera, 2006
Erika Streit: das frühe Werk, cat. expo. Dresde, 2010

Auteur(e): Franziska Lentzsch / BAP