No 1

Tonduz, Adolphe

naissance 18.9.1862 à Pully, décès 20.12.1921 au Guatemala, prot., de Pully. Fils de Paul Gustave et d'Henriette Georgette Adèle Berthoud. Célibataire. Etudes à l'académie de Lausanne (inachevées). Assistant de Jean Balthasar Schnetzler à Lausanne. Préparateur au musée d'histoire naturelle et au cabinet de botanique (1885-1887). Appelé par Henri François Pittier, T. arriva au Costa Rica en 1889, afin d'organiser le service de botanique de l'Institut national physico-géographique. Avec l'appui de Paul Biolley et de Pittier, l'herbier du Costa Rica acquit grâce à T. un niveau inégalé en Amérique latine. A côté de nombreux voyages d'exploration, menant à la découverte de maintes espèces, T. se consacra aussi à la phytopathologie. Après la dislocation de l'Institut (1904), T. versa dans la précarité, complétant des mandats pour l'United Fruit Co. et le Musée national avec du travail de journalier. En 1921, T. s'établit au Guatemala, où il fut nommé à la tête de la section de phytopathologie de la Direction de l'agriculture. Deux genres (Tonduzia), quelque 300 espèces végétales (tonduziana, tonduzii) et une colline au Costa Rica (Cerro Tonduz) lui rendent hommage.


Oeuvres
– «Herborisations au Costa Rica», in Bull. de l'Herbier Boissier, 3, 1895, 1-12, 445-465; 4, 1896, 163-177; 5, 1897, 15-30
Bibliographie
– O. Jiménez, «Tonduzia», in Revista de Agricultura, 43, 1971, no 5-8, 55-67
– B. Häsler, Th.W. Baumann, Henri Pittier, 2000, 151-159

Auteur(e): Rafael Matos