No 1

Soret, Charles

Consultez cet article sur le nouveau site web du DHS (version bȇta)

naissance 23.9.1854 à Genève, décès 4.4.1904 à Genève, prot., de Genève. Fils de Jacques-Louis ( -> 3). ∞ 1880 Madeleine Lullin, fille d'Henri-Amédée, rentier. Baccalauréat en sciences mathématiques de l'académie de Genève (1874), licence en sciences mathématiques et physiques de la Sorbonne (1878). S. passe un semestre dans le laboratoire de Robert Wilhelm Bunsen à Heidelberg. A la création de l'école de chimie de Genève (1879), il est professeur suppléant de minéralogie, désormais séparée de la chimie minérale, puis ordinaire dès 1881. Professeur de physique expérimentale à l'université de Genève (1887-1900, recteur en 1898-1900). Après s'être fait un nom dans l'étude du phénomène de la diffusion thermique (découverte de l'"effet Soret" en 1879), il consacre l'essentiel de ses recherches à l'optique et à la cristallographie. Son enseignement est résumé dans les Eléments de Cristallographie physique (1893).


Bibliographie
– P. Speziali, Physica Genevensis, 1997
– J.K. Platten, P. Costesèque, «Charles Soret», in The European Physical Journal, 2004, vol. E15, 235-239

Auteur(e): René Sigrist