Waldenburg (district)

Distr. BL, chef-lieu W., comprenant essentiellement le haut des vallées de la Vordere Frenke, de la Hintere Frenke et du Diegterbach. Seigneurie médiévale, bailliage du canton de Bâle dès 1400, distr. helvétique (1798-1803) et du canton de Bâle (1803-1833). 9759 hab. en 1850, 9380 en 1900, 10 133 en 1950, 15 143 en 2000. Vendue par les Frobourg à l'évêque de Bâle en 1265, la seigneurie de W. fut cédée en 1400 à la ville de Bâle, qui élabora dès le milieu du XVe s. les instruments administratifs (rôle personnel vers 1460 par exemple) propres à lui assurer la perception de ses revenus dans le nouveau territoire. Le bailliage absorba en 1673 celui de Ramstein. Au moment de la division du canton (1833), le district de W. céda la commune de Tenniken à celui de Sissach; ses frontières n'ont plus bougé depuis lors. Il garde au début du XXIe s. une forte empreinte agricole, cependant il accueillit la passementerie dès le XVIIIe s.; avec 691 métiers en 1754, 853 en 1770, 1168 en 1786, 1549 en 1856 et 1286 en 1908, il assurait plus de la moitié de la production de la passementerie bâloise. Sentant que le projet de tunnel du Hauenstein (ouvert en 1858) menaçait de mettre le district à l'écart du trafic, ses autorités tentèrent en 1853 d'attirer des entreprises horlogères, d'abord avec un succès limité (atelier communal de W., privatisé en 1859, auj. Revue Thommen). L'usine Oris Watch & Co. (Oris SA dès 1982, toujours active au début du XXIe s.) fut fondée à Hölstein en 1904. L'industrie horlogère du district joua un rôle central dans l'économie cantonale jusqu'aux années 1970. Le chemin de fer Liestal-W. fut inauguré en 1880. L'unique télécabine de Bâle-Campagne relia Reigoldswil à Wasserfallen dès 1956. L'essor de l'automobile au XXe s. fit refleurir le trafic du col du Haut-Hauenstein, jusqu'à l'ouverture du tunnel du Belchen sur l'A2 en 1970.


Bibliographie
– F. Gschwind, Bevölkerungsentwicklung und Wirtschaftsstruktur der Landschaft Basel im 18. Jahrhundert, 1977
Nah dran, weit weg: Geschichte des Kantons Basel-Landschaft, 5-6, 2001
Waldenburg, 2003

Auteur(e): Philippe Hofmann / PM