No 2

Marcet, Jane

naissance 1.1.1769 à Londres, décès 28.6.1858 à Londres, prot., d'Yverdon et sujette britannique. Fille d'Antoine-François Haldimand, banquier, et de Jane Pickersgill. Sœur de William Haldimand, petite-nièce de Frédéric Haldimand. ∞ 1799 Alexandre ( -> 1). Quatre enfants. Education à la maison avec ses frères, voyage en Italie en 1786. Avec son mari, M. s'installa à Genève en 1819, à Malagny (comm. Genthod) où le couple se lia avec Augustin-Pyramus de Candolle et Auguste de La Rive. M. regagna l'Angleterre après la mort de son époux en 1822. Ses ouvrages de vulgarisation parus sous la forme de dialogues entre des jeunes filles et leur gouvernante eurent un immense succès, furent réédités et traduits; Conversations on Chemistry (1805), Conversations on Political Economy (1816), qu'elle illustra elle-même, sont les plus célèbres. Elle écrivit aussi des livres pour les enfants qui devinrent des classiques dans les écoles.


Bibliographie
Oxford Dictionary of National Biography, 26, 2004, 599-602

Auteur(e): Lucienne Hubler