No 3

Vallotton, Henry

naissance 4.6.1891 à Lausanne, décès 31.1.1971 à Saint-Sulpice (VD), prot., de Vallorbe. Fils d'Henri, maître-imprimeur, et de Louise Zellweger. ∞ 1) 1915 Blanche Warnery, fille d'Emile, 2) 1931 Yvonne de Freudenreich, fille d'Eduard von Freudenreich, divorcée d'Erich von Wattenwyl, correspondante de Rainer Maria Rilke. Scolarité à Lausanne, études de droit à Munich et Lausanne (doctorat). Avocat à Lausanne (1915-1943). V. s'associa à son camarade de parti Marcel Pilet-Golaz. Député radical au Grand Conseil vaudois (1921-1933, président en 1927) et au Conseil national (1925-1943, président de son groupe dès 1935), qu'il présida en 1939. Préconisant des positions anticommunistes, corporatistes et autoritaires, il provoqua un tournant à droite de son parti, tout en gardant ses distances face à la Ligue vaudoise. En 1932, il fonda l'Association patriotique vaudoise. Il fit échouer en 1937 les propositions de Walter Stucki de coalition du centre et de la gauche non communiste. Très actif dans le domaine de la politique étrangère, il fut membre de la délégation suisse à la conférence du désarmement de 1932 et présida la Commission des affaires étrangères du Conseil national, de sa création en 1936 à juin 1940. Ayant visité le front pendant la guerre finno-soviétique (janvier 1940), il critiqua la politique de neutralité du Conseil fédéral. Il fut ministre de Suisse à Rio de Janeiro (1943-1945), puis à Stockholm (1946-1951) et enfin à Bruxelles (1952-1956). Actif dans les milieux touristiques et associatifs (Touring Club Suisse, Club alpin suisse), administrateur d'entreprises comme Saurer et Sulzer. V. œuvra pour l'héritage, et la mémoire d'Ignacy Jan Paderewski dans des conditions controversées. Auteur reconnu et primé d'une vingtaine de publications sur ses voyages, sur des pays et sur des personnages historiques. Colonel. Zofingien.


Fonds d'archives
– Documentation du DFAE
– Dossier ATS, ACV
Bibliographie
– R. Butikofer, Le refus de la modernité, 1996, surtout 384-386

Auteur(e): Marc Perrenoud