No 1

Thelen, Albert Vigoleis

naissance 28.9.1903 à Süchteln (auj. quartier de Viersen, Rhénanie-du-Nord-Westphalie), décès 9.4.1989 à Dülken (auj. quartier de Viersen), cath., Allemand. Fils de Louis, fondé de pouvoir, et de Johanna Scheifes. ∞ 1934 Béatrice Adèle Bruckner. Beau-frère d'Albert Bruckner. Ayant interrompu ses études, T. exerça de petits métiers, puis fut traducteur. Il séjourna à Majorque (1931-1936), à Bâle et Auressio (1936-1939), puis, de 1939 à 1947, sur le domaine viticole près d'Amarante du poète portugais Teixeira de Pascoaes, dont il traduisit les œuvres. Dès 1947, il vécut à Amsterdam; il fut gérant d'immeubles à Ascona (1954-1960) et à Blonay (1960-1973), puis s'installa à Lausanne (1973-1986). Ecrivant des poèmes dès sa jeunesse, T. connut son plus grand succès avec le roman autobiographique L'île du second visage (all. 1953, trad. franç. 1988), dans lequel il raconte sur le mode picaresque son séjour à Majorque.


Bibliographie
Lauter Vigoleisiaden, 2000
– C. Staudacher, Albert Vigoleis Thelen, 2003
– R. Zeller, «Thelen und die Schweiz», in Albert Vigoleis Thelen, éd. J. Pütz, 2003, 133-151

Auteur(e): Rosmarie Zeller / MK