No 1

Sternbach, Leo

naissance 7.5.1908 à Abbazia (Autriche-Hongrie, auj. Opatija, Croatie), décès 28.9.2005 à Chapel Hill (Caroline du Nord), isr., Polonais. Fils de Michael Abraham, pharmacien, et de Piroska Cohn. ∞ 1941 Herta Kreuzer, fille d'Otto, ingénieur mécanicien, de Zurich. Etudes de pharmacie à Cracovie (dès 1926), diplôme (1929), doctorat en chimie organique (1931). S. collabora avec Karol Dziewoński jusqu'en 1937, séjourna à l'université de Vienne chez Wolfgang Pauli (1937), puis travailla avec Leopold Ruzicka à l'EPF de Zurich (1937-1940). Engagé chez Hoffmann-La Roche à Bâle en 1940, il déménagea à Nutley (New Jersey) en 1941, où il mit sur pied le centre de recherches de la firme pharmaceutique. Chef de laboratoire (1941-1959), responsable des groupes de recherche (1959-1965), chef de section (1965-1967), directeur de la recherche médicale (1966-1973), puis conseiller de l'entreprise Roche jusqu'en 2003. Dans les années 1940, le premier résultat marquant obtenu par S. fut la fabrication de biotine synthétique. Il développa en outre le Librium et le Valium, deux tranquillisants qui connurent un succès commercial mondial dans les années 1960 et 1970. Il participa au développement de plus de 230 produits patentés. Auteur de plus de 120 articles scientifiques, S. obtint de nombreuses distinctions et doctorats honoris causa.


Bibliographie
– A. Baenninger et al., Good Chemistry: The Life and Legacy of Valium Inventor Leo Sternbach, 2004

Auteur(e): Hans-Jürgen Hansen / UG