No 1

Sealsfield, Charles

naissance 3.3.1793 (Carolus Magnus Postl) à Poppitz (Autriche, auj. Znojmo, République tchèque),décès 26.5.1864 à Soleure, cath., Américain (1858). Fils d'Anton, vigneron et juge de village. Connu dans la littérature sous le nom de Karl Anton Postl. Entré dans un couvent, S. étudia la philosophie et la théologie à Prague (1808-1815), où il fut l'élève de Bernard Bolzano. Ordonné prêtre en 1814, il fut secrétaire de l'ordre des chanoines réguliers de la Sainte-Croix à Prague et entretint des contacts avec les milieux libéraux et nationalistes de la première heure. En 1823, il s'enfuit du couvent et rejoignit les Etats-Unis, où il vécut jusqu'en 1826, puis à nouveau de 1827 à 1832, en 1837 et de 1853 à 1858 en prenant le nom de S. Cet émigrant, adepte tardif des Lumières, de tendance libérale-conservatrice, vit dans la démocratie américaine (ou jacksonienne) le modèle à opposer à l'Europe de la Restauration. Journaliste et romancier, S. écrivit deux récits critiques de ses voyages à travers les Etats-Unis (1827) et l'Autriche (1828), ainsi que onze romans sur l'Amérique (jusqu'en 1843). A partir de 1832, la Suisse devint sa seconde terre d'exil; en 1858, il s'installa à Soleure. Il entretint d'étroits contacts avec diverses personnalités allemandes et suisses de même tendance que lui, comme Johann Caspar Bluntschli, Melchior Esslinger, Stephan Gutzwiller, Johann Jakob Hess et Johann Lukas Schönlein. S. publia ses œuvres chez Orell, Füssli & Co., Cotta et Schulthess, ce qui leur conféra une diffusion dans l'espace germanophone. Dans son ouvrage Die deutsch-amerikanischen Wahlverwandtschaften (1839-1840), il dépeignit la Suisse. Sa véritable identité ne fut révélée qu'à l'ouverture de son testament (1864). L'Internationale Charles-Sealsfield-Gesellschaft a été créée à Vienne en 2002.


Oeuvres
– K.J.R. Arndt, A. Ritter, éd., Sämtliche Werke, 1972-
Fonds d'archives
– ZBSO
Bibliographie
– E. Castle, Der grosse Unbekannte, 2 vol., 1952-1955 (réimpr. 1993, 2010)
– A. Ritter, éd., SealsfieldBibliothek, vol. 1-, 2004-

Auteur(e): Alexander Ritter / BAP