No 1

Ligabue, Antonio

naissance 18.12.1899 à Zurich, décès 27.5.1965 à Gualtieri (Emilie-Romagne), cath., Italien. Fils de Maria Elisabetta Costa, ouvrière émigrée en Suisse, de Cencenighe Agordino (Vénétie). Célibataire. En 1901, sa mère épousa Bonfiglio Laccabue, émigrant, de Gualtieri, qui donna son nom à l'enfant (qui le transforma en L. en 1942). Dès cette année-là, confié à une famille d'accueil, L. vécut en divers lieux de Suisse alémanique. Souffrant de rachitisme et de troubles mentaux, il fréquenta l'institut de rééducation de Marbach (SG, 1913-1915); en 1917, il fit son premier séjour dans un établissement psychiatrique. Expulsé de Suisse en 1919, il fut envoyé à Gualtieri où il mena une existence marginalisée. En 1928, sa rencontre avec le peintre et sculpteur Marino Mazzacurati eut une importance décisive car celui-ci l'encouragea à faire valoir ses dons artistiques. Principal représentant de la peinture naïve en Italie, L. suscita, dès 1948 environ, l'intérêt des milieux artistiques, ce qui lui permit d'acquérir une certaine stabilité économique. A côté d'autoportraits incisifs, il fut surtout un peintre animalier aux œuvres très expressives, vivement colorées et fit des sculptures en argile.


Fonds d'archives
– Centro studi e Archivio Antonio Ligabue, Parme
Bibliographie
DBI, 63, 21-22
Antonio Ligabue, cat. expo. Reggio Emilia, Gualtieri, 2005 (avec bibliogr.)
Tutto Ligabue, 2 vol., 2005

Auteur(e): Anita Guglielmetti / DW