Gelterfingen

Comm. BE, distr. de Seftigen, dans le Gürbetal et sur le versant sud-ouest du Belpberg, comprenant, outre le village de G. (1345 Geltolfingen), les hameaux de Kramburg et d'Eggenhorn. 174 hab. en 1764, 299 en 1850, 243 en 1900, 297 en 1950, 273 en 1960, 302 en 1990, 250 en 2000. Des tombes hallstattiennes ont été découvertes au lieudit Hole. G. faisait partie de la seigneurie foncière et justicière des barons de Kramburg, qui échut à la commanderie de Münchenbuchsee après 1373. Ayant sécularisé cette dernière en 1528, Berne institua la juridiction de Kramburg et G. (dite de Mühledorf au XVIIIe s.), administrée par le banneret dont relevait aussi la juridiction de Seftigen. On pratiquait la céréaliculture à flanc de coteau, tandis que les marais au fond de la vallée servaient de pâturages, exploités d'entente avec les communes voisines. La correction de la Gürbe et de la Müsche (1855-1911), ainsi que les améliorations foncières (1942-1951) permirent à la commune de gagner des terres arables; on construisit des routes carrossables pour Belp et Kaufdorf (station sur la ligne du Gürbetal). Actuellement, les emplois sont fournis par l'agriculture (culture des choux) et les arts et métiers. Plus de la moitié de la population active travaille à l'extérieur.


Bibliographie
– H. Egger, Die Gürbe und ihr Tal, 1958
– U. Schneeberger, Bauinventar der Gemeinde Gelterfingen, 2002

Auteur(e): Anne-Marie Dubler / FS