No 1

Schönlein, Johann Lukas

naissance 30.11.1793 à Bamberg, décès 23.1.1864 à Bamberg, cath., de Bamberg. Fils de Thomas, maître cordier, et de Margaretha Humer. ∞ Therese Heffner. Doctorat en médecine à Wurtzbourg en 1816. Privat-docent (1817), professeur extraordinaire (1820), puis ordinaire et directeur médical de l'hôpital Julius à Wurtzbourg en 1824. Accusé de menées démocratiques, S. fut expulsé en 1832. Professeur ordinaire en 1833 de pathologie, de thérapie et de médecine clinique à l'université de Zurich, qui venait d'être fondée, et doyen. Directeur de la clinique de médecine interne de l'hôpital cantonal. Professeur ordinaire à Berlin (1839-1859) et médecin personnel du roi Frédéric-Guillaume IV. S. contribua de façon déterminante à la reconstruction de l'hôpital cantonal zurichois de 1842. Grâce à ses travaux en nosologie, il devint le fondateur de l'école dite d'histoire naturelle.


Bibliographie
– W. Löffler, «Johann Lucas Schönlein und die Medizin seiner Zeit», in Zürcher Spitalgeschichte, 2, 1951, 2-89
– W. Keitel, «Johann Lukas Schönlein (1793-1864)», in Zeitschrift für Rheumatologie, 66, 2007, 716-724

Auteur(e): Christoph Mörgeli / OME