• <b>Jacques Philippe Favarger</b><br>Lausanne, immeuble commercial et administratif, rue Centrale 5, photographie de  Gaston de Jongh,  1933  © Fonds de Jongh, Musée de l'Elysée, Lausanne. Les architectes associés Dubois & Favarger, qui signent cette réalisation en 1929, installent leur bureau à cette adresse dès la fin du chantier. Les courbes aérodynamiques de la façade donnant sur la rue Centrale, récemment élargie, célèbrent l'accélération des flux dans la grande ville moderne.

No 6

Favarger, Jacques Philippe

naissance 31.12.1889 à Neuchâtel, décès 21.1.1967 à Prilly, prot., de Neuchâtel et La Coudre. Fils de Paul Charles, ingénieur (?), et de Mathilde Heim. ∞ 1916 Marie Convert, fille de Robert, architecte. Apprentissage de dessinateur-architecte à Neuchâtel, chez son futur beau-père. Collaborateur du service des bâtiments de la Ville de Lausanne dès 1912, F. est nommé architecte adjoint au service du plan d'extension en 1921. Il s'associe en 1926 avec Charles Dubois. Pratique indépendante guidée par l'idéal moderne d'un rapprochement des arts et de l'industrie. Affilié au POP, il se saisit de la problématique du logement social et de ses présupposés urbanistiques.

<b>Jacques Philippe Favarger</b><br>Lausanne, immeuble commercial et administratif, rue Centrale 5, photographie de  Gaston de Jongh,  1933  © Fonds de Jongh, Musée de l'Elysée, Lausanne.<BR/>Les architectes associés Dubois & Favarger, qui signent cette réalisation en 1929, installent leur bureau à cette adresse dès la fin du chantier. Les courbes aérodynamiques de la façade donnant sur la rue Centrale, récemment élargie, célèbrent l'accélération des flux dans la grande ville moderne.<BR/>
Lausanne, immeuble commercial et administratif, rue Centrale 5, photographie de Gaston de Jongh, 1933 © Fonds de Jongh, Musée de l'Elysée, Lausanne.
(...)


Bibliographie
Architektenlex., 172-173
– M. Jaquet, Jacques Favarger, 1999

Auteur(e): Sylvain Malfroy