No 1

Turati, Filippo

naissance 26.11.1857 à Canzo (Lombardie), décès 29.3.1932 à Paris, Italien. Fils de Pietro, fonctionnaire d'Etat, et d'Adele De Giovanni. Après avoir obtenu sa licence en droit à Bologne (1877), T. adhéra au marxisme, aussi grâce à sa rencontre avec Anna Kuliscioff, qui devint sa compagne en 1885. Il fut l'un des fondateurs du parti socialiste italien (1892), dont il fut longtemps le leader charismatique; il influença le socialisme tessinois en nouant d'étroites relations avec Guglielmo Canevascini. Adversaire pugnace du fascisme, il fut contraint à l'exil en 1926. Invité plusieurs fois en Suisse comme orateur lors de manifestations politiques et syndicales, T. fut appelé à comparaître comme témoin dans le procès contre l'antifasciste italien Giovanni Bassanesi à Lugano en 1930.


Bibliographie
– R. Monteleone, Turati, 1987
– N. Valsangiacomo Comolli, Storia di un leader, 2001

Auteur(e): Maurizio Binaghi / DW