No 1

Veteranyi, Aglaja

naissance 17.5.1962 (Monica-Gina) à Bucarest, décès 3.2.2002 (suicide) à Zurich, de Roumanie. Fille d'Alexandru et de Iosephina, artistes de cirque. Célibataire. V. se produisit au cirque dès son enfance. Arrivée en Suisse en 1977, elle y apprit l'allemand et se forma au métier de comédienne. Elle dirigea ensuite une école de théâtre et participa à divers projets, notamment au groupe d'expérimentation littéraire Die Wortpumpe (fondé en 1992) et au groupe théâtral Die Engelmaschine (fondé en 1996). Publication de romans, poèmes et pièces de théâtre, principalement dans des revues. Le roman Pourquoi l'enfant cuisait dans la polenta (1999, trad. franç. 2004) raconte du point de vue d'un enfant, dans un langage minimaliste, la vie d'une famille d'exilés roumains dans le milieu du cirque. Il a rencontré un grand succès et fut distingué en 2000 par des prix d'encouragement, dont le prix artistique de Berlin et le prix Adelbert von Chamisso.


Bibliographie
– L. Gieser, «Heimatlose Weltliteratur? Zum Werk von Aglaja Veteranyi», in Germanica, 38, 2006, 63-85
– K. Suren, Ein Engel verkleidete sich als Engel und blieb unerkannt, 2011

Auteur(e): Rosmarie Zeller / HR