No 2

Frick, Ernst

naissance 21.9.1881 à Knonau,décès 23.8.1956 à Ascona, prot., de Knonau. Fils de Johann Jakob, voyageur de commerce pour une fabrique de machines, et d'Elise Etzweiler. ∞ 1941 Margarethe Fellerer, de Linz. Fondeur, F. se syndiqua tôt, entra en contact avec les idées anarchistes et devint rédacteur de la revue Weckruf (1904-1906). En 1907, il participa à l'évasion d'un anarchiste russe incarcéré dans la caserne de la police cantonale zurichoise, ce qui lui valut un an de détention à Regensdorf (1912-1913). Dès 1911, il vécut à Ascona (plus tard également à Bosco/Gurin), d'abord avec Frieda Gross-Schloffer, épouse du psychiatre Otto Gross, puis dès 1920, avec la photographe Margarethe Fellerer. A l'instigation d'Artur Segal, F. se consacra à la peinture et fut cofondateur en 1924 de l'association d'artistes Der grosse Bär. Dès 1928, il s'occupa de la forteresse de Balla Drume, au-dessus d'Ascona, probablement d'origine celtique, et publia des essais sur la langue primitive et l'archéologie.


Bibliographie
– H. Szeemann, éd., Monte Verità, 1978
– R. Bochsler, «Der Überfall auf die Zürcher Polizeikaserne», in Bohème, Psychoanalyse und Revolution, éd. R. Dehmlow, G. Heuer, 2003, 105-124
– I. Boesch, Gegenleben, 2003

Auteur(e): Andreas Schwab / UG