No 8

Signer, Rudolf

naissance 17.3.1903 à Hérisau, décès 1.12.1990 à Gümligen (comm. Muri bei Bern), prot., de Hérisau. Fils de Jakob, chimiste en textiles, et de Dorothea Agnes Scherrer. ∞ 1928 Charlotte Gretchen Meier, fille de Fritz, ingénieur. Ecole cantonale de Saint-Gall, formation pédagogique (option chimie, 1921-1925) et doctorat (thèse dirigée par Hermann Staudinger, 1927) à l'EPF de Zurich. Assistant et privat-docent à l'université de Fribourg-en-Brisgau (1926-1935, habilitation en 1930), boursier Rockefeller à Uppsala et Manchester (1932-1933). Professeur extraordinaire de chimie organique générale à l'université de Berne (1935), professeur ordinaire et directeur de l'institut de chimie, puis de chimie organique générale et spéciale (1939-1972; doyen en 1943-1944 et 1957-1958). Les travaux de S. portèrent essentiellement sur les macromolécules naturelles, tel l'ADN, dont il mit en évidence dès 1938 la taille et la structure filiforme. Une préparation très pure qu'il apporta à Londres en 1950 permit à James Watson et Francis Crick de découvrir en 1953 la structure hélicoïdale de l'ADN, ce qui leur vaudra le prix Nobel de médecine en 1962.


Bibliographie
Persönlichkeiten Europas: Schweiz, 1974
NZZ am Sonntag, 23.2.2003

Auteur(e): Viktor Gorgé / VL