No 1

Rachmanova, Alia

naissance 27.6.1898 (Galina Djurjagina) à Kasli (Oural, Russie), décès 11.2.1991 à Ettenhausen (auj. comm. Aadorf), orthodoxe russe, puis cath. (vers 1931), Russe et Autrichienne (par mariage). Fille de Nikolai, fonctionnaire des chemins de fer, et de Serafina Michailovna Timofejeva. ∞ 1921 Arnulf von Hoyer, professeur (docteur ès lettres), prisonnier de guerre en Sibérie. Expulsée d'URSS en 1926. Après avoir brièvement dirigé une crémerie dans le quartier de Währing à Vienne, R. s'installa à Salzbourg en 1927. Son premier roman sur ses expériences durant la révolution et la guerre civile russe, Aube de vie, aube de mort (1931, réédité plusieurs fois, trad. franç. 1936) la rendit célèbre. Elle fit une première tournée de lectures publiques en Suisse en 1934. Le fils unique du couple périt à la guerre au printemps 1945. Peu de temps après, les deux époux s'enfuirent en Suisse (d'abord à Winterthour, puis à Ettenhausen en 1949), où R. écrivit, outre des œuvres autobiographiques, de nombreux romans biographiques sur des personnalités de la culture russe (traduits en allemand par son époux).


Fonds d'archives
– Fonds, KBTG
Bibliographie
– H. Riggenbach, Der Nachlass von Alja Rachmanowa (Galina von Hoyer) in der Kantonsbibliothek Thurgau, 2012

Auteur(e): Heinrich Riggenbach / RHD