No 4

Weiss, Béat de

naissance 13.10.1804, décès 9.11.1844 à Lausanne, prot., de Mont-le-Grand (auj. comm. Mont-sur-Rolle) et Essertines-sur-Rolle. Fils de François Rodolphe ( -> 7) et d'Elisabeth Friberg. ∞ 1838 Louise-Catherine Roulet, fille de Frédéric Emmanuel, négociant. Beau-frère de Charles Roulet. Etudes de philosophie à l'académie de Lausanne. Membre de la Société de Zofingue dès 1821, soit un an après la fondation de la section vaudoise, W. rallia très tôt le mouvement radical. Avocat à Yverdon, substitut du procureur général (1837). Député au Grand Conseil vaudois dès 1839 (président en 1841). Délégué à la Diète (1841). En 1842, il fut élu au Conseil d'Etat par un Grand Conseil où radicaux et libéraux étaient à nombre égal et les modérés jouaient le rôle d'arbitre. Très estimé, W. renforça la minorité radicale du gouvernement, aux côtés de Louis Blanchenay et Henri Druey, et confirma le retour en force du parti.


Bibliographie
– P.-A. Bovard, Le gouvernement vaudois de 1803 à 1962, 1982, 271
– J.-M. Spothelfer, Les Zofingiens, 1995, n° 21

Auteur(e): Olivier Meuwly