29/11/2007 | communication | PDF | imprimer

Lauenen

Comm. BE, distr. de Saanen, dans une cuvette au pied du massif du Wildhorn, comprenant le village de L. et des fermes dispersées. 1296 an der Lowinon. 570 hab. en 1764 (paroisse), 696 en 1850 (commune), 527 en 1900, 607 en 1950, 794 en 2000. Vestige isolé du Bronze final à la Feissenalp, monnaie romaine sur le flanc du Wildhorn, diverses monnaies sous l'église. La communauté (Bäuert) de L. dépendait de Saanen au point de vue administratif et ecclésiastique. Après de longues négociations, notamment avec les gens de Saanen, elle obtint d'être érigée en paroisse en 1522. L'église Saint-Pierre fut construite entre 1518 et 1524, le culte réformé introduit en 1556. La commune pratique l'économie alpestre traditionnelle; depuis 1970, elle vit aussi du tourisme (chalets et appartements de vacances), dont l'essor, lié à la proximité de la station de Gstaad, est cependant resté modeste. Elle possède des chalets du XVIIIe s. richement décorés, plusieurs réserves naturelles (Gelten-Iffigen, lac de L.) et un vaste réseau de sentiers pédestres incluant les anciens passages vers la Lenk par le col du Trüttlisberg, vers Gsteig par le col de Krinnen et vers le Valais par le col du Brochet (Geltenpass).


Bibliographie
– P. Eggenberger et al., Lauenens reformierte Pfarrkirche, 1990
– S. Moeri, Bauinventar der Gemeinde Lauenen, [1995]

Auteur(e): Anne-Marie Dubler / VW