No 1

Plessner, Helmuth

naissance 4.9.1892 à Wiesbaden, décès 12.6.1985 à Göttingen, sépulture à Erlenbach (ZH), prot., Allemand. Fils d'un médecin allemand d'origine juive, mais baptisé. ∞ Monika NN. Etudes de médecine à Fribourg-en-Brisgau (1910), de zoologie et de philosophie à Heidelberg (1911), puis à Göttingen (dès 1914), doctorat (1916), habilitation (1920) à Cologne, où P. fut professeur extraordinaire (dès 1926). Destitué en 1933, il émigra à Istanbul, s'installa en 1934 à Groningue où il vécut dans la clandestinité dès 1940, puis fut professeur de philosophie en 1946. Professeur de sociologie à Göttingen (1952-1961), il s'établit à Erlenbach (ZH) en 1963, fut chargé de cours à l'université de Zurich (1965-1968), puis revint en Allemagne en 1975. Il fut l'un des fondateurs de l'anthropologie philosophique. Reconnu tardivement en Suisse, P. put polémiquer et dialoguer avec des chercheurs helvétiques comme Peter Szondi et Adolf Portmann.


Oeuvres
Die Stufen des Organischen und der Mensch, 1928
Fonds d'archives
– Fonds, Bibl. de l'université de Groningue
Bibliographie
– C. Dejung, Helmuth Plessner interkulturell gelesen, 2005

Auteur(e): Nicolas Füzesi / DVU