• <b>Rudolf Gnägi</b><br>Le nouveau conseiller fédéral (à gauche), le 4 janvier 1966, en compagnie de ses collègues (de gauche à droite) Ludwig von Moos, Paul Chaudet et Hans Schaffner, président de la Confédération pour 1966 (Musée national suisse, Actualités suisses Lausanne).

No 2

Gnägi, Rudolf

naissance 3.8.1917 à Schwadernau, décès 20.4.1985 à Spiegel (comm. Köniz), prot., de Schwadernau. Fils de Gottfried ( -> 1). ∞ Verena von Allmen, fille d'un maître charron. Gymnase à Bienne, études de droit à l'université de Berne, brevet bernois d'avocat (1943). Après deux ans d'activité comme avocat, G. entra en 1945 au secrétariat cantonal et fédéral du Parti des paysans, artisans et bourgeois (auj. UDC) et au secrétariat de l'Union bernoise des paysans. Conseiller d'Etat bernois (Economie publique, 1952-1965, président, 1954-1955), conseiller national (1953-1965). Conseiller fédéral de 1966 à 1979, G. dirigea le Département des transports et de l'énergie, puis, dès 1968, le Département militaire (DMF). Président de la Confédération en 1971 et 1976. Comme chef du DMF, il mit en place une politique de sécurité pour la Suisse selon une conception de défense nationale globale. Pendant son mandat, durant lequel l'armée essuya de nombreuses critiques, il échafauda la défense pour les années 1980 (modèle "armée 80"), fit passer l'abolition de la cavalerie et travailla à la révision du Code pénal militaire. Sous sa direction, on fit l'acquisition du système de surveillance de l'espace aérien Florida, du système de défense antichar Dragon et de l'avion de chasse Tiger. Le cas du brigadier Jean-Louis Jeanmaire, accusé de trahison, et les défauts de fabrication du char 68, corrigés seulement après un long laps de temps, figurent parmi les affaires les plus épineuses que G. eut à gérer. Membre de la société d'étudiants Concordia. Major.

<b>Rudolf Gnägi</b><br>Le nouveau conseiller fédéral (à gauche), le 4 janvier 1966, en compagnie de ses collègues (de gauche à droite) Ludwig von Moos, Paul Chaudet et Hans Schaffner, président de la Confédération pour 1966 (Musée national suisse, Actualités suisses Lausanne).<BR/>
Le nouveau conseiller fédéral (à gauche), le 4 janvier 1966, en compagnie de ses collègues (de gauche à droite) Ludwig von Moos, Paul Chaudet et Hans Schaffner, président de la Confédération pour 1966 (Musée national suisse, Actualités suisses Lausanne).
(...)


Bibliographie
– Altermatt, Conseil fédéral, 518-522

Auteur(e): Peter Stettler / EMA