No 1

Schad, Christian

naissance 21.8.1894 à Miesbach (Haute-Bavière), décès 25.2.1982 à Keilberg (près d'Aschaffenburg), Allemand. Fils de Carl, notaire et conseiller secret de justice, et de Marie Fohr. ∞ 1) 1923 Marcella Arcangeli (divorce en 1927), 2) 1947 Bettina Mittelstädt. Sensibilisé très tôt à la peinture par la famille de sa mère, S. commença en 1913 des études à l'académie des beaux-arts de Munich. Pour échapper à la mobilisation, il émigra en 1915 à Zurich où il prit part au mouvement Dada et publia avec Walter Serner la revue artistique Sirius. En 1918, il développa à Genève une forme personnelle de photogramme appelée schadographie; S. résida en Italie (1920-1925), à Berlin dès 1928 et à Aschaffenburg dès 1943. Durant la période berlinoise, S. fut le représentant principal de la Nouvelle Objectivité. Dans les années 1950, il réalisa ce qu'on appela les images magiques. Dès 1960, il se consacra à nouveau aux schadographies.


Bibliographie
Christian Schad: das Frühwerk 1915-1935, cat. expo. Paris, 2002
– T. Ratzka, Christian Schad 1894-1982, 2008

Auteur(e): David Andreetti / CAP