03/05/2012 | communication | PDF | imprimer

Swisscom

Swisscom est une société anonyme de droit public créée par la Confédération en 1998, après l'adoption de la loi sur l'entreprise de télécommunications (LET), dans le cadre de la réorganisation des postes, téléphones et télégraphes (PTT). La même année, la Confédération la faisait entrer en bourse à Zurich et à New York. L'organisation et l'activité de l'entreprise sont largement régies par le droit des sociétés anonymes. Conformément à la LET, la Confédération est l'égale des autres actionnaires, mais doit conserver la majorité du capital et des voix dans l'entreprise. Sa part était de 57% en 2011. Pour protéger les investisseurs, c'est la Confédération qui définit les buts qu'elle veut atteindre en tant qu'actionnaire. Le conseil d'administration prend en compte ces buts lors de la définition de la stratégie de l'entreprise, mais reste seul responsable de la conduite de celle-ci. En 2001, Swisscom se restructura pour devenir une holding détenant pour l'essentiel Swisscom (Suisse) SA, Swisscom IT Services SA, Fastweb S.p.A. (en Italie, depuis 2007), ainsi que d'autres participations en Suisse et à l'étranger. Ses principaux services relèvent des télécommunications, de la radiodiffusion et de l'informatique. A la fin de l'année 2011, le groupe occupait en tout 20 061 personnes (16 628 en Suisse) et atteignait un chiffre d'affaires de quelque 11,5 milliards de francs. A la fin de 2010, Swisscom détenait la plus grosse part du marché en Suisse, en contrôlant 70% du réseau fixe, 59% de la téléphonie mobile et 54% des raccordements à large bande. Son service de télévision numérique comptait environ 608 000 clients.


Auteur(e): Rolf Zaugg / UG