• <b>Eduard von Steiger</b><br>Portrait du conseiller fédéral au début des années 1940 (Bibliothèque nationale suisse, collection Photopress).

No 18

Steiger, Eduard von

naissance 2.7.1881 à Langnau im Emmental, décès 10.2.1962 à Berne, prot., de Berne, bourgeois d'honneur de Langnau im Emmental (1944). Fils d'Albrecht, ingénieur, des S. "blancs". ∞ 1914 Beatrix von Mülinen ( -> 11). Maturité à Berne, études de droit à Genève, Leipzig et Berne (1900-1905). Etude d'avocat à Berne (1909). Membre du Conseil de ville (législatif, 1914-1917), puis du Conseil de la bourgeoisie (1921-1939) de Berne. Député conservateur au Grand Conseil bernois dès 1914, S. présida la commission d'économie publique (1919-1934), celle de justice (1922-1926), le groupe du PAB (1930-1939) et le Grand Conseil (1939). Conseiller d'Etat (1939-1940, Economie publique). S. acquit une position éminente au sein du PAB grâce au rôle qu'il joua lors de la fusion avec le parti conservateur, ouvrant ainsi le PAB aux milieux citadins. Contre l'avis de la section bernoise du PAB, qui lui préférait Markus Feldmann, il fut élu en 1940 au Conseil fédéral. Les rumeurs faisant état d'une influence allemande dans cette élection ne sont pas confirmées. En charge du Département fédéral de justice et police (1941-1951), S. fut durant la Deuxième Guerre mondiale responsable de la protection de l'Etat et de la politique d'asile. Sa politique restrictive en matière d'accueil des réfugiés (on lui doit la métaphore "La barque est pleine") souleva des protestations au sein de la population, notamment en août 1942. Après 1942 encore, son département refusa de reconnaître le statut de réfugiés politiques aux juifs et renforça même les critères d'accueil à leur égard. Président de la Confédération (1945, 1951), membre du conseil de la BNS (1931-1940), administrateur de la Banque populaire suisse (1933-1940), vice-président du conseil d'administration des CFF (1940). Zofingien.

<b>Eduard von Steiger</b><br>Portrait du conseiller fédéral au début des années 1940 (Bibliothèque nationale suisse, collection Photopress).<BR/>
Portrait du conseiller fédéral au début des années 1940 (Bibliothèque nationale suisse, collection Photopress).
(...)


Fonds d'archives
– Fonds, BBB
Bibliographie
– Altermatt, Conseil fédéral, 415-420
Publ. CIE, 8; 17, surtout 422
– E. Busch, «Politik als "Herzstück der Theologie"?: Karl Barth und Eduard von Steiger während des Zweiten Weltkrieges», in Reformatio, 55, 2006, 108-114

Auteur(e): Christoph Zürcher / MK