No 1

Saager, Adolf

naissance 20.4.1879 à Stuttgart,décès 31.8.1949 à Massagno, sans confession, de Menziken. Fils d'Adolf, marchand à Stuttgart. Célibataire. Etudes de chimie à Munich et Genève, doctorat à Heidelberg. Ecrivain et rédacteur à Munich dès 1907, cofondateur en 1911 de l'Institut pour l'organisation du travail intellectuel (die Brücke). En 1914, S. s'établit à Massagno, où il soutint les adversaires de la guerre. Il écrivit pour la National-Zeitung, traduisit notamment Alessandro Manzoni, Ignazio Silone et Felice Filippini, et publia des biographies de Henry Ford, du comte Zeppelin et de Mussolini (Mussolini ohne Mythus, 1931), ainsi que des romans appelant à la réconciliation des peuples (Unser Feind der Krieg, 1918; Menschlichkeit, 1923; Versöhnung, 1925). Rendu amer par la censure suisse, il ne s'exprima pas publiquement entre 1939 et 1945. S. sauva plusieurs réfugiés politiques de l'expulsion. En 1945, il exigea en vain des éclaircissements sur la nature des relations entre la Société suisse des écrivains et le régime nazi.


Bibliographie
– K. Kläber, «Adolf Saager», in Büchergilde: Zeitschrift der Büchergilde Gutenberg, novembre 1941, 231
– Kosch, Deutsches Literatur-Lex., 13, 626-627

Auteur(e): Charles Linsmayer / EGO