No 199

Müller [Muller], Philippe

Consultez cet article sur le nouveau site web du DHS (version bȇta)

naissance 29.12.1916 à Neuchâtel, décès 13.3.2001 à Neuchâtel, prot., de Thoune. Fils de Carl Samuel, professeur, et de Louise-Laure Golliez. ∞ 1) 1945 Suzette Krieger (divorce), 2) Monique Rosset, pianiste, fille de Paul-René Rosset. Etudes de lettres aux universités de Neuchâtel, Berne et Bâle, doctorat (1946). Professeur extraordinaire (1947-1954), puis ordinaire (1954-1982) de philosophie générale et de psychologie à l'université de Neuchâtel. Directeur et fondateur de l'institut de psychologie de l'université de Neuchâtel (jusqu'en 1973) et du Centre d'études hégéliennes et dialectiques, il dirigea la collection Raison dialectique aux éditions l'Age d'Homme à Lausanne. Membre de la Ligue du Gothard et du Parti socialiste suisse. Député au Conseil général de Neuchâtel (1964-1976) et au Grand Conseil neuchâtelois (1965-1973). Administrateur de Mikron-Haesler.


Oeuvres
Prévision et amour, 3 vol. 1978-1986
Tout ce que ta main ..., 1991 (autobiogr.)
Fonds d'archives
– Fonds, BVCF
Bibliographie
Hist. de l'Université de Neuchâtel, 3, 2002

Auteur(e): Sandra Lena