No 1

Jaffé, Aniela

Consultez cet article sur le nouveau site web du DHS (version bȇta)

naissance 20.2.1903 (Hedwig Katharina) à Berlin, décès 30.10.1991 à Zurich, sans religion (famille isr.), Allemande. Fille d'Alfons, juriste, et de Hedwig Treitel. ∞ 1929 Jean Albert Dreyfus, physicien suisse (séparation en 1930). Etudes de psychologie à l'université de Hambourg (dès 1931). En 1934, juste avant de terminer sa thèse, J. fuit le national-socialisme et se réfugia à Zurich. Après une analyse avec Carl Gustav Jung, elle publia ses propres écrits sur la légitimité des manifestations de l'inconscient en parapsychologie, dans la littérature et les arts plastiques. Secrétaire de l'Institut Jung nouvellement créé (1948-1955), puis secrétaire personnelle de Jung (1955-1961), J. dut sa notoriété principalement comme coauteur et éditrice de l'autobiographie de Jung (Ma vie: souvenirs, rêves et pensées, 1966, all. 1962), traduite en une vingtaine de langues. Elle exerça également une influence notable sur la réception de Jung grâce à sa collaboration à la publication des œuvres complètes et ses prises de position sur des thèmes controversés et centraux de la pensée jungienne.


Oeuvres
– (Ed.), C.G. Jung, 1977
Anna Kingsford - religiöser Wahn und Magie, 1980
Apparitions: fantômes, rêves et mythes, 1983 (all. 1958)
Parapsychologie, Individuation, Nationalsozialismus, 1985
Bibliographie
Jerusalem Post, 23.11.1991
Quadrant, 25, 1999, no 1

Auteur(e): Angela Graf-Nold / EVU