07/11/2007 | communication | PDF | imprimer | 
No 9

Kurz, Rudolf Friedrich

naissance 8.1.1818 à Berne,décès 16.10.1871 à Berne, prot., de Langnau im Emmental. Fils de Johannes, commerçant de Reutlingen, reçu bourgeois de Langnau en 1806, et de Maria Stooss. Frère de Ludwig Friedrich ( -> 8), demi-frère de Christoph Albert ( -> 1). ∞ 1850 Witthae, fille de Kirutsche, chef d'un groupe de la tribu des Indiens iowas (le mariage ne dura pas). Gymnase à Berne, cours de dessin chez Joseph Volmar. K. alla s'établir à Paris (1838) où il rencontra Alexander von Humboldt et Karl Bodmer. Rentré à Berne (1842), il fut maître de dessin à l'institut Fellenberg à Hofwil. Il émigra en Amérique en 1846, séjourna à La Nouvelle-Orléans et à Saint-Louis et voyagea le long du Missouri. De retour à Berne en 1852, il enseigna le dessin au gymnase, puis dirigea l'école d'art créée en 1871 à son initiative. Il a laissé un grand nombre de croquis, de toiles et de textes ainsi qu'un dictionnaire des dialectes amérindiens. Son œuvre est l'un des documents ethnographiques les plus sûrs concernant la vie des Indiens d'Amérique au XIXe s.


Oeuvres
– C. Kelly, éd., On the Upper Missouri, 2005
Bibliographie
– E.J. Kläy, H. Läng, Das romantische Leben der Indianer malerisch darzustellen…: Leben und Werk von Rudolf Friedrich Kurz, 1984
I Like America: Fiktionen des Wilden Westens, cat. expo. Francfort-sur-le-Main, 2006

Auteur(e): Dina Epelbaum / FP