Clariant

La division chimie de Sandoz, séparée en 1995, donna naissance à C. (siège à Muttenz), qui s'accrut considérablement en reprenant en 1997 la division spécialités chimiques de Hoechst. En 1998, le groupe acquit une partie de Boehringer Ingelheim, mais la fusion avec Ciba Spécialités chimiques, détaché de Novartis, n'aboutit pas. La reprise de la société britannique BTP, en 2000, a confirmé la position de C. parmi les premiers fabricants mondiaux de colorants et de produits chimiques pour l'industrie textile. Entre 1996 et 2002, l'effectif a passé de 8554 à environ 28 000 personnes, et le chiffre d'affaires de 2,337 à 9,33 milliards de francs (perte de 648 millions en 2002, chiffre d'affaires en baisse). Le groupe comptait plus de cent sociétés en 2002.


Bibliographie
– D. Hofmann, «Zwei neue Sterne am Basler Chemie-Himmel», in Basler Stadtbuch, 118, 1997, 55-57
NZZ, 10.11.1998; 10.12.1998; 22.3.2000

Auteur(e): Marco Jorio / ME