• <b>Pierre Jolissaint</b><br>Lithographie à la plume tirée de l'<I>Album national suisse</I>, publié de 1888 à 1907 à Zurich par Orell Füssli (Bibliothèque nationale suisse).

No 1

Jolissaint, Pierre

Consultez cet article sur le nouveau site web du DHS (version bȇta)

naissance 31.7.1830 à Réclère, décès 2.3.1896 à Berne, cath., puis cath.-chr., de Réclère. Fils d'Henri, petit paysan. ∞ Ida Voisin, fille d'Adolphe-Frédéric, de Corgémont. Ecole normale de Porrentruy (1845-1848). Instituteur breveté à Epauvillers (1848-1850), Réclère (1851) et au Noirmont (1852). J. fut licencié par le gouvernement bernois conservateur pour ses idées politiques et entra en 1852 dans l'étude du notaire Charmillot à Saint-Imier. Etudes de droit à Strasbourg (1855), Berne (1855-1857), Paris (1857-1858); brevet de notaire en 1855, d'avocat en 1859. Greffier au tribunal de district de Courtelary (1858-1864), puis avocat à Saint-Imier. Directeur de la Compagnie du Jura-Berne-Lucerne (1873-1890), puis du Jura-Simplon (1890-1896). Député radical au Grand Conseil bernois (1864-1866, 1873-1878 et 1882-1892). Conseiller d'Etat (directeur des Chemins de fer, 1866-1873). Conseiller national (1869-1878 et 1884-1896). Militant radical dans les luttes des années 1860 contre les conservateurs, J. se distancia bientôt des principes libéraux pour se joindre au mouvement ouvrier. Il présida la section de Saint-Imier de la Première Internationale (1866) et les congrès de la Paix à Genève (1867) et Berne (1868). Pendant le Kulturkampf, il représenta les catholiques-chrétiens. Favorable à la surveillance de l'Eglise par l'Etat, il approuva en 1867 l'arrêté du Grand Conseil qui excluait de l'enseignement les membres d'ordres religieux. Au Conseil d'Etat, il soutint la construction de voies ferrées dans le canton, en particulier dans le Jura. Auteur de livres sur des questions politiques, juridiques et religieuses. Membre de la société d'étudiants Helvétia, bourgeois d'honneur de Saint-Imier (1874).

<b>Pierre Jolissaint</b><br>Lithographie à la plume tirée de l'<I>Album national suisse</I>, publié de 1888 à 1907 à Zurich par Orell Füssli (Bibliothèque nationale suisse).<BR/>
Lithographie à la plume tirée de l'Album national suisse, publié de 1888 à 1907 à Zurich par Orell Füssli (Bibliothèque nationale suisse).
(...)


Bibliographie
– P. César, Pierre Jolissaint, 1899
– E. Juillerat, Grandes figures jurassiennes, 1954, 34-36
Anthologie jurassienne, 1, 1964, 438-448
– Gruner, L'Assemblée, 1, 180-181
Le Démocrate, 3.8.1978
– Junker, Berne, 2, 326-327

Auteur(e): Peter Stettler / PM