No 1

Monteverdi, Peter

naissance 7.6.1934 à Bâle, décès 4.7.1998 à Binningen, cath., de Bâle. Fils de Rosolino, garagiste, et de Louise Hurnimann. Célibataire. Après une formation de mécanicien chez Adolph Saurer SA à Arbon, M. reprit en 1956 le garage de son père à Binningen, où il construisit, outre des voitures de sport, surtout des voitures de course de formule Junior. Grièvement blessé en 1961 sur le circuit de Hockenheim, sur lequel il courait avec le premier modèle suisse de formule 1 qu'il avait lui-même développé, il dut abandonner le sport automobile. Dès 1965, il imagina et fabriqua des voitures de tourisme haut de gamme. Jusque vers 1985, quelque 3500 véhicules (limousines GT, coupés-sport, voitures tout terrain) sortirent sous le nom de Monteverdi des ateliers qu'il avait en Suisse et à l'étranger. M. travailla aussi pour d'autres constructeurs, en particulier British Leyland et Volvo. En 1985, l'atelier de Binningen fut transformé en musée privé (Monteverdi Car Collection) qui présente les autos construites par M. Après l'arrêt de la production, la marque continua d'exister comme Automobile Monteverdi. En 1990, M. fut propriétaire de l'écurie de formule 1 Onyx, l'espace de dix courses.


Fonds d'archives
– Coupures de presse, StABS

Auteur(e): Dominik Wunderlin / FP