25/06/2004 | communication | PDF | imprimer
No 1

Dornier, Claude

L'édition imprimée de cet article comporte une image. Commandez le DHS chez notre éditeur.

naissance 14.5.1884 à Kempten (Allgäu), décès 5.12.1969 à Zoug, cath., Français, Allemand en 1913. Fils de Dauphin, marchand de vin. ∞ 1) Olga NN, 2) Anna Selinka. Ingénieur mécanicien diplômé de l'école polytechnique de Munich (1907). D. travailla dès 1910 pour l'usine Zeppelin à Friedrichshafen; son département fit progresser les techniques de construction des avions en métal. Après la Première Guerre mondiale, l'industrie aéronautique étant interdite en Allemagne, D. construisit avions et hydravions à l'étranger, notamment en Suisse. Dès 1927, il dirigea une usine à Altenrhein (Flug- und Fahrzeugwerke Altenrhein (FFA)), où il fabriqua l'hydravion géant Do X (1929). Les usines Dornier profitèrent dès 1933 du réarmement allemand. Apolitique et ne s'intéressant qu'à l'aéronautique, D. entra pourtant en 1940 au parti nazi (NSDAP) et fut chef de l'économie de défense. Libéré de toute charge lors de la dénazification (1948), il vendit sa part de l'usine d'Altenrhein et s'établit à Zoug. Il se mit à produire des machines textiles en Allemagne et à développer à Madrid de nouvelles usines aéronautiques Dornier. Il se retira des affaires en 1962. Docteur honoris causa de l'école polytechnique de Munich en 1922.


Bibliographie
– J. Wachtel, Claude Dornier, 1989

Auteur(e): Renato Morosoli / PM