No 2

Ursprung, Alfred

naissance 22.12.1876 à Bâle, décès 21.4.1952 à Fribourg, cath., d'Ueken et Bâle. Fils de Peter, géomètre de la ville de Bâle, et de Margaretha Hartmann. ∞ 1911 Lina Roesle, fille d'Alexander, de Säckingen. Etudes de mathématiques et de physique à Bâle et Strasbourg (dès 1895), doctorat auprès de Wilhelm Schimper à Bâle, sur la formation des cernes des bois tropicaux (1900). En 1902, U. fut l'assistant du botaniste Max Westermaier à Fribourg et fit un séjour de recherche auprès de Simon Schwendener à Berlin, où il étudia le mécanisme d'ouverture des sporanges de fougères (habilitation sur ce sujet à Fribourg en 1903). Après la mort de Westermaier, il fut professeur extraordinaire (dès 1903), puis ordinaire (1907-1952, trois fois doyen) et directeur du jardin botanique (1903-1952) à Fribourg. L'étude des relations entre la physique et la botanique le mena à la physiologie végétale expérimentale; ses travaux sur le régime hydrique des cellules végétales et le transport de l'eau dans les plantes (montée de la sève) lui valurent une renommée internationale. Son équation d'état osmotique date de 1916. U. refusa une nomination à Bâle (1912) et à Prague (1921). Auteur des plans du nouvel institut (avec jardin botanique) de l'université de Fribourg, réalisé en 1936-1937. Membre de la Leopoldina, académie allemande des sciences naturelles, et de l'Académie pontificale des sciences. Docteur honoris causa de l'université Laval de Québec (1947).


Bibliographie
– W.A. Beck, «Alfred Ursprung», in Plant Physiology, 17, 1942, 1-6
Alfred Ursprung, 1876-1952, in Memoriam, 1952
Bull. de la Soc. fribourgeoise des sciences naturelles, 41, 1952, 195-207 (avec liste des œuvres)
Hist. de l'Université de Fribourg Suisse, 1889-1989, 2, 1991, 844-846; 3, 1992, 998

Auteur(e): Heinz Balmer / MK