No 1

Ray, John

naissance 29.11.1627 à Black Notley (Essex), décès 17.1.1705 à Black Notley, anglican, Anglais. Fils de Roger, maréchal-ferrant, et d'Elizabeth NN. ∞ 1673 Margaret Oakley. Etudes à Cambridge (dès 1644), bachelier (1648), maître ès arts (1651). R. enseigna les langues anciennes et les sciences naturelles dès 1651 et fut ordonné en 1660. Opposé à l'Acte d'uniformité (1662), il fut contraint de quitter ses fonctions au sein de l'université et de l'Eglise. Il effectua un voyage d'études en Europe (1663-1666) et séjourna à Genève durant l'été 1665. Sa description de la flore locale, qu'utilisera Albert de Haller, est l'une des plus anciennes de Suisse. Elle fut publiée en 1673 dans les Observations topographical, moral & physiological […] et en 1694 dans les Stirpium europaearum […] sylloge. Auteur d'ouvrages fondamentaux en zoologie, botanique et taxonomie moderne. Membre de la Royal Society (1667).


Bibliographie
– C.E. Raven, John Ray, 1942 (21950)
– H.M. Burdet, «La première Flore des environs de Genève par John Ray (1673)», in Saussurea, 5, 1974, 67-100
DSB, 11, 313-318

Auteur(e): Luc Lienhard / SR