Balzan, Eugenio

naissance 20.4.1874 à Badia Polesine (I), décès 15.7.1953 à Lugano, cath., de Badia Polesine. Fils de Lorenzo. ∞ Itala Adami. Après une formation d'arpenteur, B. entra en 1897 comme correcteur au Corriere della Sera. Par la suite chroniqueur, il grimpa rapidement les échelons et devint directeur administratif en 1903, puis actionnaire minoritaire de ce journal. Opposé au régime fasciste, il quitta définitivement l'Italie en 1933 et s'installa à Zurich (le Kunsthaus exposa en 1944 sa collection de peinture italienne du XIXe s.), puis à Lugano. Après son décès, sa fille Angela Lina destina la fortune considérable qu'il lui avait laissée à l'institution d'une fondation à sa mémoire. La Fondation internationale Balzan, créée en 1956 avec sièges à Zurich et à Milan, a pour but d'encourager et de soutenir des initiatives culturelles, scientifiques et humanitaires; elle attribue chaque année trois prix (quatre depuis 1999), d'une valeur de 500 000 fr. chacun, à des personnalités ou des institutions qui se sont particulièrement distinguées dans ces domaines. Elle décerne en outre, à intervalles irréguliers, un prix d'un million pour des actions en faveur de la paix, de l'humanité et de la fraternité entre les peuples.


Bibliographie
– R. Broggini, Eugenio Balzan 1874-1953, 2001

Auteur(e): Chiara Orelli / DW