No 7

Piccard, Sophie

naissance 27.9.1904 à Saint-Pétersbourg, décès 6.1.1990 à Neuchâtel, prot., de Lutry et Villars-Sainte-Croix. Fille d'Eugène Ferdinand, professeur, et d'Eulalie Güée, romancière et enseignante. Célibataire. Diplôme de l'université de Smolensk et installation en Suisse avec ses parents (1925). Etudes de sciences à Lausanne, licence (1927), doctorat en mathématiques (1929). Actuaire à la compagnie d'assurances La Neuchâteloise (1929-1932), puis secrétaire à la Feuille d'Avis de Neuchâtel (1932-1935). D'abord professeur extraordinaire de géométrie à l'université de Neuchâtel (1938-1943), P. est chargée de cours de sciences actuarielles (dès 1942), puis devient la première femme professeur ordinaire d'une université romande (1943-1974). Dès 1940, elle crée et dirige le Centre de mathématiques pures à Neuchâtel, institution extrauniversitaire. P. édite les œuvres de sa mère consacrées à l'histoire et à la littérature russes.


Fonds d'archives
– Fonds, BV La Chaux-de-Fonds
Bibliographie
Hist. de l'Université de Neuchâtel, 3, 2002, 487-488
Pionnières et créatrices en Suisse romande, 2004, 302-305

Auteur(e): Sandrine Zaslawsky