No 1

Zeiller, Johann Jakob

naissance 8.7.1708 à Reutte (Tyrol), décès 8.7.1783 à Reutte, cath., du Tyrol. Fils de Paul, peintre, et de Maria Kurz. Célibataire. Apprentissage de peintre chez Sebastiano Conca à Rome (dès 1723), puis chez Francesco Solimena à Naples (1729-1732). Collaborateur de Paul Troger à Vienne (1733-1744) et, en parallèle, études à l'académie des beaux-arts, titre de peintre de la cour impériale (1737). De retour à Reutte (vers 1755), Z. reprit l'atelier paternel. Auteur de nombreux tableaux et fresques, principalement actif en Allemagne du Sud, il se consacra surtout à la peinture sacrée. En 1761, il réalisa les fresques de style rococo tardif de la voûte (ciel donnant l'illusion de s'ouvrir) et des parois du chœur supérieur de l'église abbatiale de Fischingen. Annonçant le néoclassicisme, ces dernières témoignent de l'influence de la peinture monumentale viennoise sur le travail de l'artiste après 1750.


Bibliographie
ADB, 45, 652-660
MAH TG, 2, 1955, 106-108
– F. Matsche, Der Freskomaler Johann Jakob Zeiller 1708-1783, 1970

Auteur(e): Anna Katharina Bähler / RHD