Kazakhstan

 © 2004 DHS et Kohli cartographie, Berne.
© 2018 DHS

Au milieu du XVIIIe s., les khanats (principautés) situés sur le territoire de l'actuel K. tombèrent sous la souveraineté de la Russie. Après la révolution d'octobre, la République socialiste soviétique autonome du K. vit le jour en 1925. Elle proclama sa souveraineté en 1990 et fut reconnue par la Suisse l'année suivante. Le K. est, après la Russie, le deuxième pays en étendue de la Communauté des Etats indépendants (CEI) et, en ce qui concerne la Suisse, le second partenaire commercial de la région. La Suisse importe essentiellement du pétrole et exporte des produits chimiques, des machines et des montres. De nombreuses grandes entreprises suisses sont actives dans ce pays dirigé de façon autoritaire et dont les élites montrent beaucoup d'intérêt pour la place financière suisse. Le K. fait partie des institutions de Bretton Woods, mais non dans le groupe suisse auquel sont rattachés d'autres Etats d'Asie centrale. Le K. entretient une ambassade en Suisse depuis 1996. En 2009 la Suisse a ouvert une ambassade à Astana, occupée par un ambassadeur accrédité aussi auprès du Tadjikistan. En 2005, 38 Suisses vivaient au K. et 323 Kazakhs en Suisse.


Fonds d'archives
– Doc., DFAE

Auteur(e): Klaus Ammann / WW