No 1

Sickinger, Grégoire

naissance 1558 (?) à Soleure, décès 1631, cath., de Soleure. Fils de Diebold et de Verena zum Bach. ∞ 1) 1580 Katharina Seyler, 2) 1595 Elisabeth Theitrich, 3) 1614 Anna Reinhard. Peintre, dessinateur et xylographe, S. est surtout connu pour ses grandes vues urbaines, créées sur la base de mensurations, qu'il dédiait aux autorités ou exécutait d'après leur commande. Son œuvre compte un dessin à la plume colorié de Fribourg (1582), des eaux-fortes de Fribourg-en-Brisgau (1589), un plan de Soleure (disparu, 1591) et un plan de Berne (1603-1607, seules des copies nous sont parvenues). Il réalisa également des ex-libris, des armoiries, une série de treize bannerets (seuls sont conservés ceux de Fribourg, Soleure, Schaffhouse et Appenzell) et de nombreuses gravures sur bois. Ces dernières figurent dans des ouvrages historiques publiés entre 1577 et 1580 par Heinrich Petri et son fils Sebastian Henricpetri à Bâle, tels les General Historien d'Adam Henricpetri (1577), la Hoffhaltung des Türckischen Keysers de Nicolaus Höniger (1578), la Cosmographie de Sebastian Münster (1578) et la chronique bâloise de Christian Wurstisen (1580). Huldrich Frölich, collaborateur de Sebastian, édita en outre deux danses macabres en 1588, décorées de gravures sur bois réalisées par S. en 1576.


Bibliographie
MAH FR, 1, 1964, 62-66
– J. Mangei, «Gregorius Sickinger und Freiburg», in Friburgum-Freiburg, cat. expo. Fribourg-en-Brisgau, 1995, 9-30
– F. Hieronymus, 1488 Petri - Schwabe 1988, 1997
– J. Mangei, Die Freiburg-Ansichten des Gregorius Sickinger von 1589, 2003

Auteur(e): Frank Hieronymus / DVU