29/06/2007 | communication | PDF | imprimer | 
No 9

Gallati, Rudolf

L'édition imprimée de cet article comporte une image. Commandez le DHS chez notre éditeur.

naissance 16.4. 1845 à Glaris, décès 3.11.1904 à Ouchy (comm. Lausanne), prot., de Mollis, Netstal et Glaris. Fils de Rudolf, cordonnier, puis avocat. ∞ Martha Zweifel, fille d' Esajas Zweifel. Etudes de droit à Zurich, Heidelberg et Leipzig. Avocat, puis procureur de l'Etat à Glaris (1871). Membre du Triple Conseil (1872-1886), député au Grand Conseil glaronais (1887-1904). Président de la commune de Glaris (1875-1881, 1899-1904). Au Conseil national (1887-1904, président en 1896), G. demanda la création d'un fonds pour une assurance maladie et accidents. A l'origine rattaché à l'opposition démocrate, G. devint libéral; aux Chambres fédérales, il siégea dans les rangs radicaux depuis 1893 et fut membre du comité central du parti radical suisse (1898-1904). G. défendit les idées radicales pour ce qui touchait aux relations entre l'Eglise et l'Etat, fut conservateur dans le domaine social et prôna la centralisation, en particulier pour l'armée. Juge au Tribunal fédéral en 1904. Cofondateur et président de la Banque cantonale de Glaris (1884-1896), fondateur de la fabrique de meubles Horgen-Glarus en 1902. Colonel en 1884, il commanda comme colonel brigadier les troupes du front sud (Gothard) et fut membre du comité central de la Société suisse des officiers.


Bibliographie
– Gruner, L'Assemblée, 1, 350
Glarus und die Schweiz, 1991, 78

Auteur(e): Hans Laupper, Veronika Feller-Vest / VW