No 53

Fischer, Ludwig von

baptême 21.11.1805 à Bremgarten bei Bern,décès 3.7.1884 au château de Reichenbach (comm. Zollikofen), prot., de Berne. Fils de Carl, propriétaire, officier au service de Hollande. ∞ 1835 Maria Cecilia Bürkli, fille de Johann Max. Etudes de droit à Genève. Propriétaire d'un domaine à Reichenbach, avocat et procureur. Député au Grand Conseil bernois (1837-1846, puis à nouveau en 1858-1862). En 1841, avec le concours d'Eduard Blösch, F. trouva un accord sur la question controversée du partage des biens entre la ville et le canton. Membre de la Constituante (1846) et du Conseil d'Etat (1850-1855), où il fut le principal soutien du gouvernement conservateur. La question de l'assistance n'ayant pu être réglée, il démissionna. Conseiller national (1848-1851). F. fut l'un des rares patriciens à entretenir un contact étroit avec le peuple.


Fonds d'archives
– AFam, AEB
Bibliographie
– E. Gruner, Das bernische Patriziat und die Regeneration, 1943
– Gruner, L'Assemblée, 1, 161
– Junker, Bern, 2

Auteur(e): Christoph Zürcher / FP