No 3

Piccard, Jean

naissance 28.1.1884 à Bâle, décès 28.1.1963 à Minneapolis (Etats-Unis), prot., de Lutry et Villars-Sainte-Croix, citoyen américain (1931). Fils de Jules ( -> 5). Frère jumeau d'Auguste ( -> 1). ∞ 1919 Jeannette Ridlon, Américaine, conseillère de la Nasa (1964 -1970). Beau-frère de Paul Rambert. Etudes de chimie à l'EPF de Zurich (1902-1907), doctorat en sciences naturelles (1909), assistant à Munich (1909-1914). Privat-docent (1914-1919), puis professeur extraordinaire (1919-1925) à Lausanne, pendant ce temps également professeur à l'université de Chicago (1916-1919). Dès 1924, P. travailla pour divers laboratoires dans l'industrie et la recherche aux Etats-Unis, dont le Massachusetts Institute of Technology de 1926 à 1929. En 1934, il atteignit en ballon l'altitude de 17 500 m lors d'un vol effectué en compagnie de sa femme. De 1937 à 1952, il enseigna l'aéronautique à l'université du Minnesota. Ses travaux sur les colorants organiques permirent à P. d'importantes découvertes dans les domaines de l'aérostatique et de la physique de la stratosphère, qui ouvrirent la voie au développement du trafic aérien mondial (vitres antigel, convertisseur d'oxygène liquide). Docteur honoris causa de l'université de Strasbourg, du Jamestown College et de l'université de l'Illinois du Sud.


Fonds d'archives
– Arch. de l'université du Minnesota, Minneapolis
– Fonds, Bibl. du Congrès, Washington
– Minnesota Historical Society, St. Paul
Bibliographie
– Poggendorff, Hwb., 5, 971; 6, 2007-2008; 7b, 4001-4002 (avec liste des œuvres)
Professeurs Lausanne, 1000-1001
– J.-F. Rubin, La famille Piccard entre ciel et mer, 2001
American National Biography, 17, 1999, 465-467

Auteur(e): Martin Kurz / VW