No 4

Mousson, Jean-Marc

naissance 17.2.1776 (Jean Marc Samuel Isaac) à Morges, décès 21.6.1861 à Zurich, prot., de Morges (1791), Zurich (1816) et Berne (1821). Fils de Jean Henri, pasteur, et d'Albertine Martin. Descendant de réfugiés huguenots du Mas d'Azil (comté de Foix). ∞ Sophie Ith, fille de Johann Samuel Ith. Etudes à l'académie de Lausanne, doctorat en droit à Tübingen. Avocat. Député de Bursins à l'Assemblée provisoire du Pays de Vaud (21 janvier 1798), M. en devint le secrétaire. Secrétaire général du gouvernement sous la République helvétique dès juin 1798, M. fut engagé comme secrétaire particulier par le Landamman de la Suisse Louis d'Affry au printemps 1803, puis nommé chancelier fédéral par la Diète en juillet. Chancelier de la Confédération en 1815, il occupa ce poste jusqu'en 1830 quand il prit sa retraite. Il fut toutefois greffier du tribunal arbitral pour les affaires de Bâle (septembre 1833-janvier 1834). Il abandonna la vie publique en 1834 et s'établit à Zurich. Il continua de s'intéresser à la politique, prenant par exemple la défense de l'Eglise libre vaudoise. Parfait bilingue, M. incarna la continuité de l'Etat alors que le landamman changeait chaque année. Décoré des ordres de Saint-Etienne de Hongrie (1815) et de l'Aigle rouge de Prusse (1817). Nommé à titre honorifique "magistrat fédéral".


Bibliographie
– E. Meier, Markus Mousson, 1952
– M. Magdelaine, R. von Thadden, dir., Le refuge huguenot en Suisse, 1985, 275
– G. Andrey, A.-J. Czouz-Tornare, Louis d'Affry, 2003, surtout 295-297

Auteur(e): Louis Polla