No 1

Feragutti Visconti, Adolfo

naissance 25.3.1850 à Pura, décès 10.3.1924 à Milan, de Pura, Italien dès 1888. Fils de Lodovico, peintre décorateur, et de Maria Visconti. Ecole de dessin à Curio, académie de Brera (1867; élève de Giuseppe Bertini et de Bartolomeo Giuliano). Après avoir fréquenté l'atelier de Stefano Ussi à Florence (1872), F. s'installa à Milan (1873). Il connut un premier succès en 1881 avec Jus primae noctis, tableau à mi-chemin entre le vérisme lombard et la fresque historique. En 1891, il obtint le prix Prince Humbert pour Ritratto di signora. Il pratiqua aussi avec bonheur et originalité la peinture de genre et les natures mortes de raisins. En 1907, après s'être tourné vers le symbolisme (Le maghe persiane), il émigra en Argentine en raison de graves difficultés économiques. Après un bref séjour à Buenos Aires, il partit seul vers la Terre de Feu; la Patagonie lui inspira une riche série de portraits de ses habitants qui furent exposés à Milan, où il revint en 1909. Ce fut la dernière manifestation d'une longue carrière de coloriste, qui ne sortit toutefois pas des canons du vérisme lombard.


Bibliographie
Adolfo Feragutti Visconti, 1850-1924, cat. expo. Bellinzone et Rancate, 1991
– G. Foletti, «Adolfo Feragutti Visconti un pittore tra Milano e la Terra del Fuoco», in L'affermazione di un'identità, 1870-1914, cat. expo. Lugano, 2002, 227-239

Auteur(e): Giulio Foletti / LT