No 12

Schmidt, Wilhelm

naissance 16.2.1868 à Hörde (Westphalie), décès 10.2.1954 à Fribourg, cath., Allemand. Fils de Heinrich et d'Anna-Maria Moers. Membre de la congrégation de la Société du Verbe divin (missionnaires de Steyl). S. étudia la théologie, la linguistique et les langues orientales à Berlin et à Vienne. En 1906, il fonda la revue internationale d'ethnolinguistique Anthropos. Chargé de cours d'ethnologie et de linguistique à Vienne (1921-1938). Fondateur de l'institut Anthropos pour la recherche ethnologique à Mödling près de Vienne (1932), qu'il transféra à Posieux en 1938. Professeur ordinaire d'ethnologie à Fribourg (1942-1948). S. développa la théorie des cercles culturels. Il créa le concept du cercle culturel primitif, monothéiste, qui aurait survécu à toutes les autres cultures et se serait imposé. S. siégea au curatorium de l'Etude des maisons rurales de Suisse. Docteur honoris causa des universités de Bonn, Louvain, Milan, Budapest, Vienne et Salzbourg.


Bibliographie
– J. Henninger, «Pater Wilhelm Schmidt», in Anthropos, 51, 1956, 1-61

Auteur(e): Hugo Huber / FP